Nouvelle et quatrième soirée de cette Amiral League avec en ouverture le match Yard Paris contre Pigalle.

Première mi-temps Pigalle se crée une avance confortable 41 à 26. Deuxième mi-temps Yard Paris ne lâche rien et en moins de 5 minutes passe devant 43 à 41 ne laissant à aucun moment Pigalle marquer. Temps mort demandé par Pigalle sous pression 51 à 48. Pigalle reprend la main pour quelques instants sitôt reprise par Yard Paris. Le coup de sifflet final signe la victoire de Yard Paris 64 à 61. Le trio Barbitch M., Denis G. et Begarin J. signe 51 des 64 points inscrits.
Et c'est parti pour le deuxième match Amiral contre Team 242.
Jusque là invaincu l'équipe Amiral ne déroge pas à la règle durant la première période menant 26 à 14 à la pause et cumulant seulement 2 pénalités contre 7 côté Team 242. La deuxième moitié de jeu voit la Team 242 revenir à quelques points grâce à ses attaques successives mais malheureusement ne suffisent pas à passer devant au score. Pour la quatrième fois l'équipe Amiral sort victorieuse du parquet 45 à 42.
Troisième match avec les équipes Future et Quai 54.
Première mi-temps difficile pour l'équipe Future, Quai 54 domine la rencontre ne laissant que peu de répit à l'équipe Future qui se laisse distancer 37 à 17 à mi-parcours. Future parvient à revenir à 15 points lors de la deuxième période mais Quai 54 maintien l'écart jusqu'au coup de sifflet final. Après sa défaite contre Amiral hier, Quai 54 l'emporte 59 à 44. Le duo Halfomama D., Kahudi C. inscrivent 29 points pour Quai 54.
Match de clôture pour cette soirée opposant l'équipe La Zone à celle des Aigles.
À la mi-temps peu de points séparent les deux équipes. Avec 27 points contre 23 Les Aigles mènent de peu la rencontre. Début de la deuxième période Les Aigles joue au chat à la souris avec La Zone, la main passant de l'une à l'autre équipe. Avec seulement quelques points d'écart et 3 tirs de pénalités à 22 secondes de la fin, c'est finalement Les Aigles qui l'emportent 51 à 49.
Les photos sont disponibles à la vente - Me contacter ICI

Plus de sport ...

Back to Top